Ecouter son intuition

Selon “Le Petit Robert”, le phénomène intuitif est une « forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement ». Ce qui laisse supposer que nous possédons un système de pensée faisant appel à d’autres processus que ceux de l’intelligence rationnelle. L’intuition, c’est cette voix intérieure qui nous pousse à agir d’une façon inhabituelle. Notre vie est ainsi ponctuée par ces moments magiques où une force nous guide vers quelque chose qui nous échappe rationnellement, quelque chose qui peut bouleverser notre quotidien.

Malheureusement notre intuition est bien souvent endormie par la foule des contraintes quotidiennes et étouffée par notre raison et la civilisation moderne si éloignée de la vie naturelle et authentique, l’attention et l’écoute de soi.

L’hémisphère droit du cerveau possède des capacités intuitives qui sont complémentaires de l’intelligence rationnelle du cerveau gauche. L’intuition résulte des synthèses d’informations qui s’effectuent de manière inconsciente dans le cerveau droit qui travaille de façon analogique et intuitive, tandis que le cerveau gauche travaille selon un mode logique et rationnel. Ces synthèses d’information intègrent l’ensemble des informations que nous enregistrons dans notre mémoire, y compris les perceptions que nous n’avons pas conscience de mémoriser mais qui sont malgré tout enregistrées par l’inconscient.

L’intuition est capable de prendre en compte une multitude d’éléments dont nous n’avons pas conscience. C’est pourquoi il est essentiel d’être à l’écoute de l’intuition et de suivre ses conseils.

Écouter son intuition, c’est essayer d’écouter ce que l’on ressent profondément. Lorsque nous devons faire un choix, nous devons essayer d’être attentif aux sentiments et aux sensations que suscitent les différents choix possibles. Écouter s’il nait en nous un sentiment de bien-être ou de malaise, de légèreté ou de lourdeur…

Être à l’écoute de l’intuition, c’est aussi être en contact avec notre inconscient, car c’est de là que proviennent les perceptions intuitives. Pour cela, il est important d’être en harmonie avec nous-mêmes et avec notre inconscient. Car si nous refusons notre inconscient, nous perdons son accès et il devient totalement inaccessible au conscient, afin que ce dernier ne puisse pas voir ce qu’il ne veut pas assumer. Aussi ce processus nécessite un minimum de calme intérieur…

Pour que l’intuition puisse se révéler, il est nécessaire que nous soyons attentifs, vigilants et complètement conscients. L’intuition est une qualité humaine qui est inscrite en chacun de nous et c’est en renouant avec nos sensations profondes que nous parviendrons à percevoir son message.

Quelques conseils pour développer son intuition :

  • Méditer régulièrement : La méditation permet de clarifier l’esprit et de créer un « espace intérieur de disponibilité ». Peu importe la méthode de méditation choisie, l’important est de pratiquer régulièrement.
    .
  • Écouter ses sensations physiologiques : Porter son attention sur toutes les réactions de son corps et essayer de déterminer leur signification.
    .
  • Se retrouver avec soi-même : Réserver au cours de la journée des moments de solitude, pour se retrouver face à face avec soi-même et faire le point.
    .
  • Tester ses facultés : Effectuer de petites expériences en essayant, par exemple, de deviner qui appelle au téléphone. Ou si certaines intuitions apparaissent, les vérifier dans la mesure du possible : vous pensez qu’un proche ne va pas bien, demandez-lui de ses nouvelles.
    .
  • Tenir un journal de bord : Chaque jour, reporter dans un carnet toutes ses intuitions spontanées (qu’elles se révèlent justes ou non), ainsi que les sensations physiques accompagnées pour mieux en comprendre le  fonctionnement et faire la différence entre informations inconscientes et projections de ses attentes.

Écouter son intuition suppose donc de se rendre disponible en créant un « vide intérieur », en lâchant prise. Mais cela implique également de se retrouver confronté à soi-même, un risque qu’il est parfois difficile à prendre… mais qui en vaut vraiment la peine, car c’est être à l’écoute de ce qui nous anime au plus profond de nous-mêmes, revenir à la source et se laisser guider par le flux de la vie sans chercher à remonter à contre-courant.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ecouter son intuition

  1. Merci pour cet article! cela donne du peps de bon matin, d’humeur à conquérir le monde.. Bien à vous. Claude

  2. lea_baltimoda dit :

    Oui et dans le monde actuel où tout semble être mécanisé il ne faut pas oublier de l’écouter notre intuition. Je pense que ce sont des restes de notre instinct primitif lié à notre instinct de survie: il est donc plutôt conseillé de le suivre quelquefois…!nn1nn1nn1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.