Les bases de l’excellence

Quelles sont les croyances de ceux qui réussissent ?

Voici sept croyances qui reviennent très souvent chez ceux qui réussissent.

« Quelque soit l’évènement qui se produit, celui-ci a son utilité » :

Ceux qui réussissent transforment tout évènement, même le plus négatif, en possibilité. Chaque évènement contient le potentiel d’un avantage, d’une utilité. Il y a toujours un élément positif à retirer. De ce précepte découle le suivant :

« Il n’y a pas d’échec, seuls existent les résultats » :

Ainsi, Thomas Edison avant d’inventer l’ampoule électrique a fait 1 600 essais infructueux, il aurait pu se décourager de très nombreuses fois et abandonner ses expérimentations, au lieu de cela voici comment il voyait la situation : « Au contraire, j’obtiens des résultats. J’ai appris qu’il existe 1 600 mauvaises façons de procéder ! » Pour les gagnants, l’échec ne compte pas, ils voient seulement des résultats, ils utilisent les informations qui en découlent pour définir avec plus de précision et de perspicacité ce qui est utile de faire pour aboutir aux résultats escomptés. Un résultat non-conforme à ce qu’ils attendaient leur démontre seulement qu’il est nécessaire de procéder différemment.

« Quoi qu’il arrive, il est important d’en assumer la responsabilité » :

A partir du moment où l’on remet la responsabilité de ce qui arrive dans les autres, dans le hasard ou dans toute cause extérieure, on perd la capacité d’agir sur ce qui se passe en faisant dépendre notre avenir d’évènements externes. Alors qu’en reprenant en main la responsabilité de ce qui a lieu, en ayant conscience que cela provient de tout ce qui a été effectué en amont, on reprend les rênes de sa vie. On peut donc agir d’une façon ou d’une autre sur notre futur, sachant que ces possibilités peuvent être multiples.

« Il n’est pas nécessaire de tout comprendre pour tout utiliser » :

Parmi ceux qui réussissent, nombreux sont ceux qui croient ne pas avoir besoin de tout savoir sur une chose pour l’utiliser. Ils vont à l’essentiel sans forcément en maitriser tous les détails. Ils savent faire le tri entre ce qui est essentiel et ce qui ne l’est pas. Ils préfèrent agir concrètement et passer à l’action plutôt que posséder de nombreuses connaissances qui restent théoriques. C’est dans la pratique et l’action qu’ils arrivent à progresser vers le succès.

« Les êtres humains sont une grande ressource » :

Ceux qui parviennent à la réussite ont presque toujours un grand respect de l’être humain, ils possèdent l’esprit d’équipe et savent qu’un individu seul aura beaucoup de mal à égaler les talents conjugués d’un groupe efficace. Jim Collins et son équipe de chercheurs se sont attelés à découvrir le secret des entreprises leader et ce qui leur permet de parvenir à un niveau d’excellence. Il en est venu à la conclusion que les entreprises excellentes ont privilégié la personnalité des membres de leur entreprise par rapport à leurs diplômes, leurs compétences pratiques, leurs spécialisations ou leur expérience professionnelle. Pour ces entreprises, la personnalité, la conscience professionnelle, l’intelligence émotionnelle ou la faculté de tenir ses engagements priment dans leurs critères de choix. Il est certain que si on passe la plus grande partie de son temps avec des gens que l’on apprécie et qu’on respecte, sur qui on peut vraiment compter, alors tous les ingrédients sont là pour mener à bien ce que l’on désire.

 « Le travail est un jeu ou un réel plaisir » :

Ainsi que nous l’avons vu dans l’article « Ecouter son intuition » à travers la perception de Timothy Gallwey, celui qui aime profondément ce qu’il fait, pourra s’investir beaucoup plus dans ce qu’il entreprend.  Il sera motivé et sa vie sera animée par ce qui lui tient à cœur, et lui permettra ainsi de s’épanouir pleinement.

« Toute réussite durable exige un engagement » :

Toute grande réussite demande un engagement profond et entier. Ainsi le sportif de haut niveau pour parvenir au succès doit s’entraîner inlassablement et avoir une discipline de vie exigeante. Cet engagement implique donc d’avoir une certaine discipline (pas au sens militaire comme on pourrait l’interpréter de premier abord) mais une discipline qui recentre sur ce qui est le plus important pour avancer dans la direction choisie. Un chef d’orchestre disait à ce propos: « La discipline libère de la tergiversation, vous ne vous demandez plus si vous devez faire ou non une chose, vous la faites. » Cet engagement et cette discipline sont très facilement acceptés à partir du moment où ils soutiennent un projet fortement désiré et dans lequel la motivation est puissante.

Adopter ces croyances permet de mettre tous les atouts dans son jeu pour parvenir à la réussite dans le domaine souhaité.

Vous pouvez compléter également cet article par la lecture du livre de Jim Collins (lien amazon) « [amazon_link id= »2744062200″ target= »_blank » ]De la performance à l’excellence[/amazon_link] ». Ses recherches concernant l’entreprise peuvent être tout à fait adaptées à l’individu et à la réussite personnelle.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.